Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

THIERRY DELCOURT

THIERRY DELCOURT

CARREFOUR ENTRE ART, PSYCHIATRIE ET PSYCHANALYSE. Recherche sur le processus de création et la capacité créative dans le soin et l'existence


La douleur est immense mais la détermination aussi

Publié par Thierry Delcourt sur 15 Novembre 2015, 07:12am

Catégories : #artistes et création, #annonces -information, #Art thérapie, #art vivant, #culture - art et psychanalyse, #psychanalyse, #psychiatrie

La douleur est immense mais la détermination aussi

Une immense peine en pensant à tous ceux qui souffrent après ces attentats du 13 novembre, les blessés, les familles, les amis qui pleurent leurs morts innocents emportés alors qu'ils vivaient la joie d'être libre et de fraterniser dans notre pays qui en fait sa devise. Une insomnie nécessaire pour transformer la douleur en combat, celui de défendre le droit et la liberté, sans haine, mais avec la détermination à ne rien lâcher de ce qui nous fait citoyen libre contre toutes formes de barbarie. Pas de slogan, pas de récupération politique, juste des mots et des actes pour défendre les valeurs qui nous unissent. Continuons à vivre, à sortir, à s'aimer, c'est le meilleur hommage à toutes ces victimes et à tous ceux qui ainsi ne seront pas morts pour rien. Tous debout contre la barbarie, ce n'est pas un slogan mais une question de survie, de vie. TD

La douleur est immense mais la détermination aussi
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dominique 05/12/2015 21:24

Très belles paroles qui raisonnent en moi et si bien illustrées.

thierry 17/11/2015 22:20

j'y veillerai il s'agit là d'une oeuvre de Mauro Corda

isaa 16/11/2015 21:29

Tout à fait d'accord avec votre texte, le fond et la forme. Juste un truc qui me chiffonne: pouvez vous mettre les noms des artistes ayant réalisés les oeuvres des photos appuyant vos dires, Merci

Jocelyne 15/11/2015 17:54

Notre pays, terre d'accueil, victime encore d'actes abominables.
Pleine de compassion envers les familles des victimes.
Il faut faire face, défendre la vie et nos valeurs.

L.E 15/11/2015 10:30

Oui, continuons à vivre, libres, pour rendre hommage à toutes ces victimes. Le doute et la peur me tenaillaient encore hier, au point d'envisager une restriction dans les déplacements qui accompagnent le quotidien et de renoncer donc à la liberté, si profondément touchée et effrayée par ce drame. Alors, pour la survie, pour la vie et la mémoire de ces femmes et hommes si lâchement tués, demain je serai debout.

Astier Wilfrid 15/11/2015 11:36

Oui, il faut être déterminé et continuer à vivre, pour nos enfants, car c'est la jeunesse qui était visée ce vendredi 13 novembre,

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents