Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
THIERRY DELCOURT

Expo Lydie Arickx Réfectoire des Cordeliers - Galerie Polad

13 Janvier 2012, 08:20am

Publié par Thierry Delcourt

 

  lydie-cordeliers-059.JPG

A V A N T L E S M O T S
“Les Langes de la Vie”
Lydie Arickx
Réfectoire des Cordeliers et Galerie Saint-Germain
Université Paris Descartes 75006 Paris - 2012
Sous le patronage de Monsieur Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la

AVANT LES MOTS, LES LANGES DE LA VIE
Une double thématique
- Avant les mots, un travail consacré au monde des
sens, de l’inexplicable, d’une oralité primaire et de tout ce
qui peut se passer de mots, des sentiments à l’inconscient.
Cela inclut aussi bien les sens que la peur, l’amour, l’instinct,
l’acte non pensé, l’accouchement et la vie, l’inconnu, le mythe,
les montres et autres chimères.
- Les langes de la vie, caractérise tout ce qui a trait à l’histoire, à la
pensée et au conscient, à la question d’existence, de réflexion, à la finitude...
C’est aussi une thématique qui veut aborder la question du tissu,
de l’enveloppe du corps de la naissance à la mort. C’est une des
caractéristiques de la civilisation, une étape clé dans l’histoire de
l’humanité, le linge, le lange qui nous recouvre et nous définit. Il
est donc le “fil conducteur” de cette deuxième partie
d’exposition en tant que marque significative et signifiante de notre civilité.

Depuis 35 ans Lydie Arickx poursuit ses observations sur le corps et la condition humaine.
Le Réfectoire des Cordeliers avec le concours de la ville de Paris a accueilli en 1998
une vaste exposition « Les racines du chaos ».
Treize ans plus tard son travail investit les Cordeliers et l’Université avec une écriture
qui oscille entre la fresque monumentale et le bas relief, sur une thématique globale
liant l’art et les sciences.

Plusieurs personnalités du monde des arts et des sciences participent à la création
de cette exposition. Yves Kneusé, scénographe et architecte (expositions Emile
Nolde au Grand Palais, Des jouets et des hommes, La Fabrique des savoirs à Elbeuf...),
Olivier Kaeppelin, Directeur de la Fondation Maeght et ancien Directeur du
Palais de Tokyo, Yvan Brohard, chargé de mission pour l’Université Paris Descartes
et coordinateur de l’Événement. Ce moment marque un tournant décisif dans le parcours de lʼartiste.
Des pièces monumentales où sʼaffirment sa maîtrise technique et sa maturité trouveront
leur place dans ces lieux chargés d’histoire.
Ces expositions ont reçu le patronage du Ministère de la Culture et de la Communication.

 

ART ET SCIENCES
Conférence  Amphithéâtre de l’Université, 15 février 2012

archie

 

Elle

lydie-cordeliers-060.JPG

Commenter cet article

Joyce 15/01/2012 03:49

Le silence est partie intégrale dans le solfège.
Je ne connaissais pas Georges BATAILLE, il a écrit
"l'angoisse, évidemment, ne s'apprend pas" et "l'angoisse
suppose le désir de communiquer"

phelippot 13/01/2012 11:14

Avant les mots:
"le mot silence est encore un bruit, parler est en soi-même imaginer connaître, et pour ne plus connaître, il faudrait ne plus parler" Georges Bataille; "L'expérience intérieure", p°25

Thierry Delcourt 14/01/2012 11:46



vous me rappelez G Bataille qui a longtemps fait partie de mes lectures. je vais rouvrir ses livres Merci