Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

THIERRY DELCOURT

THIERRY DELCOURT

CARREFOUR ENTRE ART, PSYCHIATRIE ET PSYCHANALYSE. Recherche sur le processus de création et la capacité créative dans le soin et l'existence


Corinne Deville - L'intime sacré - Expo et Conférences

Publié par Thierry Delcourt sur 4 Juin 2021, 13:23pm

Catégories : #artistes et création, #culture - art et psychanalyse, #créativité

Corinne Deville - L'intime sacré - Expo et Conférences

Corinne Deville - L'intime sacré

Du 16 juin 2021 au 29 août 2021

Exposition Salle Basse Palais du Tau, un bel écrin pour l’œuvre de Corinne Deville.

Corinne Deville n’est pas connue du grand public et n’a jamais cherché la notoriété. Ce qu’il nous est donné à voir est époustouflant : une œuvre particulièrement riche, jusque-là loin des regards dans le cocon de la maison où elle résidait, à distance du brouhaha du monde mais au plus près de ses vibrations.

Il semble a priori facile d’entrer dans l’œuvre de Corinne Deville, lumineuse, colorée, naïve, pleine d’humour et de tendresse mais aussi de violence et de douleur. Mais il faut s’y attarder pour pénétrer son univers singulier, complexe, hors-norme, qui pose des questions essentielles sur la vie et les valeurs fragilisées des êtres humains dont elle pointe les travers, les vanités et la volonté de puissance.

C’est par choix et par nécessité qu’elle n’a préféré côtoyer les humains que de loin. Pourtant, elle a su rendre au plus près la vérité qui se cache sous la pantomime, la faconde et l’infatuation de celles et ceux qui violentent le monde pour en tirer profit.

Sa figuration narrative est à la fois joyeuse et cynique. Elle est tout sauf naïve. Qu’il s’agisse de ses dessins, de ses écrits ou de ses constructions précaires, elle nous invite autant à sourire qu’à penser le monde et notre condition. Au crépuscule de sa vie, elle a toléré que son œuvre soit montrée après avoir longtemps souhaité qu’elle soit détruite. Corinne Deville est décédée en avril 2021. Elle offre son immortalité à travers une œuvre aussi intimiste qu’exubérante.

Corinne Deville est née d’un couple d’artistes ardennais, Élisabeth de la Mauvinière peintre, graveuse, et Jean Deville, graveur, propriétaire de la fonderie Deville. Forte de cette filiation, Corinne Deville a construit son univers singulier qui peut être affilié à l'art naïf et à l’art brut, entre fantasmagorie prolifique et réalisme douloureux.

Elle fut aussi l'épouse de Jean Taittinger, député, Garde des sceaux, Maire de Reims de 1959 à 1977, une vie partagée entre amour-passion et solitude-retrait.

Conférences

Corinne Deville : L’œuvre et la cosmogonie d’une artiste hors-norme

Salle Basse Palais du Tau - Mercredi 23 juin 2021 à 18h30

Inclassable, n’est-ce pas le propre d’une œuvre originale ? Plutôt que de chercher à la catégoriser, nous évoquerons les caractéristiques et significations très singulières des dessins et constructions de Corinne Deville. C’est un univers, une cosmogonie complexe que le foisonnement de son art remarquable nous offre à voir, à penser.

La place et la visibilité des femmes dans l’art contemporain

Salle Basse Palais du Tau - Mardi 6 juillet 2021 à 18h

Entre distinction et spécificité, que met en jeu le processus de création au féminin ? La création artistique contemporaine des femmes montre sa formidable inventivité dans la forme, l’expression, les concepts, la place du corps, la sensibilité et l’énergie. Tout cela se conjugue sans concession avec une déconstruction, une subversion, une identité questionnée, une appropriation dont nous développerons la singularité.

 

Corinne Deville - L'intime sacré - Expo et Conférences
Corinne Deville - L'intime sacré - Expo et Conférences
Corinne Deville - L'intime sacré - Expo et Conférences
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bri 19/06/2021 09:29

Ah j'adore, vous êtes si drôle... C'est donc comme l'ongle de l'orteil de mon mari... Bonne journée.

Brigitte 15/06/2021 13:58

"Par choix et par nécessité elle n’a préféré côtoyer les humains que de loin"
"Sa figuration narrative est tout sauf naïve, son univers singulier peut être affilié à l'art naïf"
Tout et le contraire de tout.... une oeuvre remplie de contrastes.

Thierry Delcourt 16/06/2021 07:39

L’exposition est magnifique. Allez la voir et vous comprendrez que Corinne Deville est l’oxymore incarné

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents